Acupuncture spatio-temporelle

Quel praticien, quel thérapeute, n’a entendu un consultant lui expliquer que depuis un choc émotionnel, depuis l’annonce d’un deuil, depuis une opération chirurgicale, un accident, un traumatisme, … il ne réussit plus à dormir, il a perdu l’appétit, une partie de son dynamisme, il ne retrouve plus sa santé, sa digestion est perturbée, ses envies et ses élans se sont modifiés?

Mais que faire ?

La puissance et la diversité de la Médecine Traditionnelle Chinoise, MTC, permettent ainsi d’intervenir sur certains méridiens, respectant certains protocoles thérapeutiques éprouvés.

Cependant les résultats ne sont pas toujours à la hauteur des espérances. Une amélioration est acquise, mais parfois incomplète, fugace ou insuffisante (ou très incomplète ou très insuffisante), le temps permettant parfois d’arranger les choses, ou ne le permettant pas.

Quel est le point, quelles sont les séries de points en MTC qui permettraient de remettre en route cette sidération d’énergie ? Qui libérerait le blocage, qui soulagerait les troubles ainsi ressentis ? Comment tenir compte vraiment de la situation pour débloquer ce qui s’est arrêté en un lieu du corps à ce moment donné ?

En MTC, la notion d’Espace Temps évoque un lieu et un moment : le système méridien est ainsi touché en une portion, en un secteur, sur un point spécifique, à un instant donné.

La lecture spatio-temporelle de la MTC permet de prendre en compte cette double réalité : « c’était quand et c’était où ? »

Le Temps et l’Espace se rencontrent, se répondent l’un l’autre.

Les Chinois ont étudié ces phénomènes et ont proposé des techniques de soin qui indiquent les points à pratiquer. Ils ont une notion du Temps et de l’Espace qui peut nous dérouter : les sciences comme Bazi et Fengshui nous sont étrangères, cependant nous ne pouvons les rejeter sans les étudier, c’est par elles que nous comprenons la notion d’Espace-Temps.

Leur pratique millénaire ne cesse de se perfectionner et de s’adapter aux réalités actuelles.

Des chercheurs de divers pays travaillent en cette direction et ont observé des résultats satisfaisants et bien souvent plus que satisfaisants.

La MTC n’a pas livré l’intégralité de ses secrets, et nous pouvons encore et encore travailler à les découvrir pour en profiter. Les limites de l’acupuncture ne sont pas celles de l’acupuncteur.

L’acupuncture spatio-temporelle est une voie intéressante à découvrir.

Les Chinois nous enseignent une théorie intitulée Tian Gan Di Zhi, troncs célestes et branches terrestres. Il s’agit d’un concept précis et intelligent qui coordonne deux notions essentielles de la vie : l’Espace et le Temps. Les « Troncs » sont des influences qui viennent du ciel au sens large et au sens énergétique et les "Branches" les influences de la terre au sens large et au sens énergétique.

L’Occident n’a réuni les deux que grâce aux physiciens du XXeme siècle, Albert Einstein entre autres.

Les Chinois ne les ont jamais séparés. Ils ont une expérience intéressante, des applications possibles de ces connaissances ancestrales. Nous pouvons leur faire confiance quant au sérieux des théories dont ils se servent depuis si longtemps.

L’acupuncture spatio-temporelle (AST) est basée sur ces savoirs et sur cette expérience. Nous avons suivi attentivement les enseignements des chinois, les avons expérimentés et vérifiés depuis plusieurs années et il y a à apprendre de tout cela.